13ème Bataillon de chasseurs alpins

 
Chasseurs alpins lors de l'opération "Forgeron"

Son histoire

Le 13ème Bataillon de Chasseurs à Pieds est créé par décret impérial le 22 novembre 1853, puis effectivement formé à Besançon le 23 janvier 1854 . En 1882, il se fixe à Chambéry, capitale de la Savoie, et devient bataillon alpin en 1888. Fidèle à sa devise "Sans peur et sans reproche", il obtient sept citations durant la Grande Guerre et reçoit la fourragère aux couleurs de la médaille militaire . En 1940, sa résistance héroïque sur la Somme lui vaut sa huitième citation. Enfin, en 1945, il obtient sa neuvième citation lorsqu’il enlève brillamment le Roc Noir, alors position clé du col du Petit Saint-Bernard . En juin 1980, il quitte le quartier Verlet-Hanus de Chambéry pour s’installer en périphérie, au quartier Roc Noir à Barby, inauguré le 2 octobre 1981. Début 2004, le bataillon organisera les cérémonies célébrant ses 150 ans d’existence et d’engagement au service de la France et des Troupes de Montagne. Depuis une dizaine d’années, le 13ème BCA a été engagé sur différents théâtres d’opérations extérieures : Balkans, Côte d’Ivoire, Afghanistan, Tchad…

Ses missions

Corps d’infanterie motorisée de la 27ème Brigade d’Infanterie de Montagne depuis juillet 1999 au sein du Commandement de la Force d’Action Terrestre (CFAT), le 13ème BCA est une unité forte d’environ 1200 hommes entraînés pour accomplir les missions suivantes :

  • intervention dans le cadre d’un conflit régional ou majeur ;
  • actions de rétablissement de la paix par la coercition ou l’interposition ( Afghanistan, Côte d’Ivoire, Tchad …) ;
  • aide et secours à la population ;
  • défense militaire terrestre (participation à la sécurité générale : Vigipirate et à la lutte anti terrorisme).

Son organisation

Ces hommes, en tant que soldats d’élite, sont particulièrement rustiques, résistants et motivés, entraînés à la pratique de la montagne.

Ils sont répartis en 7 compagnies :

  •  4 compagnies de combat d’infanterie motorisée ;
  • 1 compagnie d’éclairage et d’appui ;
  • 1 compagnie de commandement et de logistique ;
  • 1 compagnie de réserve des régiments professionnels.

La formation des chasseurs alpins

A leur incorporation au bataillon, les chasseurs reçoivent une formation initiale basée sur le tir et la formation au combat, la pratique de la montagne et l’entraînement physique. Elle dure environ 6 mois et fait entrer progressivement le jeune civil dans une communauté de soldats de métier. Elle est commune à toutes les spécialités.

A partir de ce tronc commun, les chasseurs poursuivent sur une formation de spécialiste différenciée selon l’emploi. Elle conduit à l’obtention de qualifications militaires ou professionnelles et pour  les plus méritants à des fonctions à responsabilités.

Par la suite une formation montagne leur est dispensée, organisée en 2 stages de 3 semaines minimum. Elle est marquée par l’obtention du Brevet d’Alpinisme Militaire (BAM) l’été, et par celle du Brevet de Skieur Militaire (BSM) l’hiver. Les meilleurs d’entre eux suivront des stages spécifiques de haute montagne donnent accès pour les meilleurs au Brevet de Chef d’Equipe de Haute Montagne (BCDHM).

CONTACTS

Quartier Roc Noir
73230 BARBY

Téléphone : 04.79.71.22.99