Actualités

Fortes chaleurs : les bons réflexes

 
 
Fortes chaleurs : les bons réflexes

En période de fortes chaleurs ou de canicule, adoptez les bons gestes.

Adopter les bons gestes 

En période de fortes chaleurs ou de canicule, il est nécessaire d’adopter les bons gestes. La santé de chacun peut être en danger quand ces 3 conditions sont réunies :

  • il fait très chaud ;
  • la nuit, la température ne descend pas, ou très peu ;
  • cela dure plusieurs jours.

   

 

Affiche-2015

 

 

Conseils :

  •  Boire au moins 1,5 litre d’eau par jour même sans soif ;
  •  Fermer volets, rideaux et fenêtres pendant la journée ;
  •  Aérer durant la nuit ;
  •  Utiliser ventilateur ou climatiseur si vous en disposez ;
  •  Sinon, essayer de se rendre dans un endroit frais ou climatisé ;
  •  Continuer à manger normalement ;
  •  Ne pas sortir pas aux heures les plus chaudes ;
  •  Si vous devez sortir, porter un chapeau et des vêtements légers ;
  •  Limiter vos activités physiques ;
  •  Pour les personnes âgées qui souffrent de maladies chroniques, veiller à se tenir dans un endroit frais et à donner des nouvelles à votre entourage.

Plan canicule 2016

Le niveau de veille saisonnière du Plan national canicule (PNC) ayant été déclenché comme chaque année au 1er juin. Cette veille saisonnière sera automatiquement désactivée le 31 août, sauf si des conditions météorologiques particulières justifient son maintien.

Pour rappel, le Plan national canicule (PNC) a pour objectifs :

  •  de protéger les populations des effets d’une canicule par la mise en place, en amont, par les services de l’Etat (préfectures, ARS…), d’une organisation spécifique et de mesures de gestion adaptées aux différentes catégories de populations identifiées, telles grand public et personnes à risque (personnes âgées, isolées, en situation de précarité et sans abri, les femmes enceintes et jeunes enfants, les travailleurs…) ;
  •  d’informer et de sensibiliser les populations des conséquences sanitaires d’une canicule via un dispositif de communication décliné selon quatre niveaux. En 2015, le ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des Femmes et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) ont procédé à une refonte complète des outils de communication pour les adapter aux nouvelles recommandations sanitaires de 2014 ainsi qu’aux attentes et besoins des populations concernées.

Pour plus d'info : http://sante.gouv.fr/canicule-et-chaleurs-extremes.html