Actualités

Comité interministériel aux ruralités : 21 nouvelles mesures pour l’égalité des territoires

 
 
Comité interministériel aux ruralités : 21 nouvelles mesures pour l’égalité des territoires

Six mois après le comité interministériel « Nos ruralités, une chance pour la France », Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité a participé, lundi 14 septembre 2015, au comité interministériel aux ruralités en Haute-Saône, aux côtés de François Hollande, Président de la République, et de Manuel Valls, Premier ministre. À cette occasion, le gouvernement a dressé un premier bilan de la mise en œuvre des 46 mesures issues des Assises de la ruralité et a présenté 21 nouvelles mesures pour l’égalité des territoires.

De nouvelles mesures pour la qualité de vie et l’attractivité des territoires

Le comité interministériel aux ruralités du 14 septembre 2015 s’est déroulé sur le thème de l’amélioration de la qualité de vie et l’attractivité des territoires en zone rurale. A l’issue de ces travaux, vingt-et-une nouvelles mesures ont été annoncées par le Président de la République pour marquer l’engagement du gouvernement en faveur de l’égalité des territoires.

11 mesures pour améliorer la qualité de vie des habitants en zone rurale :

  • Assurer l’égalité d’accès aux soins partout en France ;
  • Permettre l’accès à de nouvelles formes de technologie ;
  • Assurer l’accès à une mobilité adaptée aux territoires ruraux ;
  • Étendre le dispositif de prêt à taux zéro (PTZ) à 30 000 communes rurales.

10 mesures pour accompagner les territoires ruraux dans leur développement et les rendre plus attractifs :

  • Soutenir l’investissement dans les territoires à hauteur d’1 milliard d’euros ;
  • Renforcer les centre-bourgs et les villes moyennes ;
  • Rétablir plus de justice dans l’attribution des dotations aux collectivités locales ;
  • Intégrer 13 600 communes dans le nouveau zonage de revitalisation rurale ;
  • Poursuivre la simplification des normes pour les collectivités locales ;
  • Accentuer le soutien à l’éducation en milieu rural ;
  • Mieux coordonner l’évolution des réseaux de services publics dans les territoires.

Plus d'informations ici