Sécurité des terrains de camping

Sécurité des terrains de camping

 
Sécurité des terrains de camping

Après la catastrophe du Grand Bornand en Haute-Savoie (23 morts en 1987), le service de la préfecture chargé de la protection civile, assisté du service restauration des terrains en montagne et de la direction départementale de l’équipement, a procédé au recensement exhaustif des campings pouvant être soumis à un risque d’inondation brutale.

Sur 63 campings situés en bordure de cours d’eau, 18 campings sont classés en zone sensible, par arrêté préfectoral du 10 mai 2005. Pour ces 18 campings situés sur le territoire de 17 communes, il est fait obligation de mettre en œuvre toutes les prescriptions de sécurité prévues par l’article L 443-2 du code de l’urbanisme.

Les principes réglementaires reposent sur l’établissement d’un cahier de prescriptions de sécurité destiné au gestionnaire d’un terrain de camping comportant le plan d’alerte et d’évacuation, le renforcement de la vigilance en période de danger, la nécessité d’un gardiennage sur le site et la mise en place et la diffusion aux estivants de consignes de sécurité.

Certains campings ont été contraints par la commission de sécurité des terrains de camping d’effectuer d’importants travaux de sécurité (digue de protection, entretien des berges…) ; pour d’autres, elle a imposé le gel des emplacements situés dans les zones les plus vulnérables.

> Prescriptions de sécurité - format : DOC sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,03 Mb