Actualités

Le détecteur autonome avertisseur de fumée désormais obligatoire dans tous les lieux d’habitation

 
Depuis le 8 mars, tous les logements d’habitation doivent obligatoirement être équipés d’au moins un détecteur autonome avertisseur de fumées (DAAF).
Son installation doit être assurée par le propriétaire du logement. Dans le cas d’une location, le propriétaire doit s’assurer du bon fonctionnement du détecteur lors de l’état des lieux.

L’occupant, qu’il soit locataire ou propriétaire, veille à l’entretien et au bon fonctionnement du détecteur.
L'appareil, qui détecte les fumées issues de la combustion, permet d’alerter d’un début d’incendie grâce à l’émission d’un signal sonore.

Comment choisir un DAAF ?

Les DAAF s’achètent dans toutes les grandes et moyennes surfaces ainsi que dans les magasins de bricolage.

La direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations) appelle à la vigilance les consommateurs qui vont acheter ce type de produit en donnant quelques informations utiles :
- le DAAF doit être conforme aux préconisations d’une norme européenne. Le marquage CE (Communauté européenne) sur l’étiquetage du produit suivi de NF EN 14604, seule référence obligatoire, constitue la marque de conformité aux exigences de cette norme,
- il peut être installé par un particulier sans avoir recours au service d’un professionnel. Il n’existe ni installateur mandaté ou agréé par l’État, ni diplôme d’installateur reconnu par l’État,
- le prix moyen d’un DAAF est d'environ 20 euros,
- en cas d’achat suite à un démarchage (domicile, travail, lieux inhabituels de vente, etc.), le consommateur dispose d'un délai de rétractation de quatorze jours sans avoir à motiver sa décision. Le vendeur doit également obligatoirement remettre à l'acheteur un contrat écrit répondant aux règles fixées pour ce type de vente.

Où installer un DAAF ?

Le service départemental d'incendie et de secours (SDISService départemental d'incendie et de secours) de la Savoie conseille d'installer un détecteur par niveau du logement, afin que le signal sonore puisse être entendu d’une pièce à l’autre et plus particulièrement depuis les chambres.
Le couloir desservant les chambres est l'endroit le plus approprié.
Les DAAF s’installent généralement au plafond (là où les gaz chauds et les fumées s’accumulent) et au centre de la pièce.
Evitez de placer votre DAAF à des emplacements susceptibles de déclenchements intempestifs (au dessus d’une cuisinière ou d’un évier, dans une salle de bain, vers une cheminée ou une chaudière, dans un garage…).
Une fois installés, pensez à vérifier périodiquement leur bon fonctionnement et sensibilisez votre entourage, et notamment les enfants, afin qu’ils sachent identifier le signal d’alarme de vos détecteurs et réagir correctement en évacuant les lieux.

 Les incendies en France :

- 1 Incendie toutes les deux minutes
- 10 000 personnes victimes chaque année
- Environ 500 décès par an, dont 30% d’enfants
- 70% des décès surviennent lors d’un incendie nocturne
- 70% des décès sont dus aux fumées, on meurt asphyxié avant d’être brûlé