Actualités

Comment éviter les intoxications au monoxyde de carbone en hiver ?

 
Comment éviter les intoxications au monoxyde de carbone en hiver ?

Ce gaz toxique, invisible, inodore, non irritant et indétectable est responsable d'une centaine de décès par an, en France.

Les intoxications ont lieu en période d’utilisation du chauffage. Elles sont le plus souvent liées à un défaut de fonctionnement d’un appareil à combustion (chaudière, cuisinière…), à une absence d’aération et/ou de ventilation.

Les causes d’intoxications récurrentes sont également : l’usage prolongé d’appareils de chauffage d’appoint et l’utilisation inappropriée de groupes électrogènes, de braseros ou de barbecues (à l’intérieur des locaux, par exemple), tout particulièrement en période de grand froid ou de coupure d’électricité.

Des gestes simples contribuent à réduire les risques

Pour éviter ces risques d’intoxication et améliorer la qualité de l’air intérieur, des gestes de prévention simples, mais essentiels, peuvent être adoptés tout au long de l’année :

  • Avant l'hiver, faites systématiquement vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d'eau chaude, ainsi que les conduits de cheminée ;
  • Tous les jours, même s'il fait froid, aérer au moins dix minutes votre logement ;
  • Maintenez vos systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement et n'obstruez pas les entrées et sorties d'air ;
  • Respectez les consignes d'utilisation des appareils à combustion indiquées par le fabricant.

En cas de suspicion d’une intoxication au monoxyde de carbone

Évacuer les locaux et appeler les secours :

  • le numéro unique d’urgence européen (112);
  • les pompiers (18) ;
  • le SAMU (15).

S'informer sur les bons réflexes  :

> Brochure - format : PDF - 3,04 Mb

Retrouvez l'ensemble des informations en cliquant ici

 
 

A lire également :